Produit ajouté à la liste de souhaits

En raison des Soldes, les délais de livraison sont allongés jusqu'au 7 février. Nous vous remercions pour votre compréhension.

Livraison Colissimo offerte dès 120€ (hors objets fragiles/lourds/volumineux) et paiement jusqu'à 4 fois sans frais.

D’où viennent les objets de nos collections, comment sont-ils fabriqués, quelle est leur histoire ? Au fil des mois, la saga des iconiques dévoile un à un les secrets de la CFOC… 

#1 La courtepointe Samarcande, un rêve de velours de soie et de lin.

Le nom Samarcande ouvre la porte des rêves : route de la soie, somptueux manteaux et spectaculaires broderies… Il suffit de poser sur son lit une courtepointe Samarcande pour que la magie du nom et le charme du velours de soie et du lin opèrent. Chatoyante, incroyablement douce et légère, cette élégante parure est fabriquée dans des ateliers de la région d’Hanoï. D’un côté elle est en velours de soie uni, de l’autre en lin naturel ; cette double personnalité permet de varier les ambiances, de créer des décors différents selon les saisons, selon les envies. La courtepointe Samarcande se décline en plusieurs tailles et couleurs différentes ; elle s’accompagne de coussins et d’un traversin aux formes arrondies. 

Le velours de soie est une étoffe d’exception : sa surface lisse capte la lumière, l’intensité de sa couleur varie selon son exposition. Tissu très délicat à travailler, le velours de soie a été importé de Chine au XIVème siècle. Fabriqué à l'époque principalement à base de soie naturelle, il était très recherché pour les costumes de Cour, pour les tentures les plus luxueuses. Aujourd’hui encore, il fascine par ses reflets moirés, ses couleurs profondes. 

Ce sont les artisans de Ninh Binh, un village de tisserands situé à la lisière de la baie d’Halong terrestre, qui fabriquent la courtepointe Samarcande avec du velours de soie naturel travaillé dans un atelier de Shangaï et un lin récolté localement. Dans l’atelier de Ninh Binh, les brodeuses fixent les deux étoffes qu’ils séparent d’une couche d’ouatine naturelle en cousant à la main une fine piqure linéaire. Ce motif graphique fait d’une succession de points réguliers, imaginé par Valérie Mayéko Le Héno, apparait des deux côtés du tissu. La courtepointe Samarcande nous plaît chaque jour un peu plus : on aime l’associer à des draps en lin Mosaïque, à des coussins Rendez-vous…  On la dispose au pied du lit, on la replie pour laisser apparaître ses deux matières. Avec les couleurs nouvelles que lui apportent chaque collection, c’est incontestablement un des best-seller de la CFOC.

Entretien

Nous recommandons le nettoyage à sec pour la ligne Samarcande. Notre velours est composé de fils de soie. Il n’aime pas l’eau, ni le repassage qui risquerait de le lustrer et d’écraser ses fils.

À venir en février …

La saga des iconiques # 2 : le service Ombrelle, une porcelaine fine et poétique