Produit ajouté à la liste de souhaits

LIVRAISON OFFERTE hors objets lourds, fragiles et volumineux.

Naturel
Naturel
Naturel
Naturel
Naturel
Naturel

C’est à l'époque Ming (1368-1644), considérée comme l’âge d’or du mobilier chinois, que les tabourets de la collection Signature rendent hommage. La forme revisite l’assise traditionnelle chinoise et en propose une version contemporaine et élégante. Fabriqués au Vietnam, par des artisans spécialisés dans le travail du bois et de la laque, ils sont ici en chêne teinté noyer : une finition douce et noble, qui éveille délicatement les sens.

Escale

L’époque Ming fut particulièrement marquée par l’émergence des arts et de l’artisanat. Le mobilier est un des domaines qui fait encore aujourd’hui la réputation de la dynastie Ming. Véritable esthétique de l’utile, les meubles étaient alors dessinés afin de respecter la morphologie de leur utilisateur. Autre particularité : les ébénistes n’utilisaient pas de clous et préféraient des assemblages à tenons et mortaises. Les meubles pouvaient ainsi être montés et démontés facilement, tout en proposant une finition sans couture.

La délicatesse de la ligne des tabourets Ming rendent toute leur noblesse au mobilier populaire. Nomades, ils trouveront leur place partout dans la maison. 

Valérie Mayéko Le Héno, directrice de la création

Signature Noyer

Tabouret Ming en bois naturel teinté

291,67 €

Ou payer avec

Couleur
Taille
100% secure payments
Quantité

Référence du produit 003428

Une question ? Contactez notre Service Clients

C’est à l'époque Ming (1368-1644), considérée comme l’âge d’or du mobilier chinois, que les tabourets de la collection Signature rendent hommage. La forme revisite l’assise traditionnelle chinoise et en propose une version contemporaine et élégante. Fabriqués au Vietnam, par des artisans spécialisés dans le travail du bois et de la laque, ils sont ici en chêne teinté noyer : une finition douce et noble, qui éveille délicatement les sens.

Escale

L’époque Ming fut particulièrement marquée par l’émergence des arts et de l’artisanat. Le mobilier est un des domaines qui fait encore aujourd’hui la réputation de la dynastie Ming. Véritable esthétique de l’utile, les meubles étaient alors dessinés afin de respecter la morphologie de leur utilisateur. Autre particularité : les ébénistes n’utilisaient pas de clous et préféraient des assemblages à tenons et mortaises. Les meubles pouvaient ainsi être montés et démontés facilement, tout en proposant une finition sans couture.

La délicatesse de la ligne des tabourets Ming rendent toute leur noblesse au mobilier populaire. Nomades, ils trouveront leur place partout dans la maison. 

Valérie Mayéko Le Héno, directrice de la création

Signature Noyer
291,67 €