Zeng Nian

ZENG NIAN, UN REGARD ENTRE TRADITION ET MODERNITÉ

Depuis 2011, La Compagnie Française de l’Orient et de la Chine accueille régulièrement des expositions d’artistes, de designers et de photographes. La prochaine exposition est consacrée aux photographies panoramiques en noir et blanc de l’artiste français d’origine chinoise Zeng Nian et sera conçue pour la première fois en collaboration avec le mécénat d’Emerige. Proposant une véritable plongée au cœur des réalités sociales et culturelles d’une Chine en pleine mutation, les seize photographies de Zeng Nian sont présentées dans les vitrines et les espaces des deux étages du concept store historique de la CFOC, au numéro 170 du boulevard Haussmann. Les photographies sont exposées en tirages limités à huit ou quinze exemplaires ; quatorze d’entre elles sont des formats panoramiques de 132 x 46 cm, auxquels s’ajoutent deux portraits en format 64 x 140 cm. Le travail de Zeng Nian est ainsi montré pour la première fois dans un espace parisien. "Retour en Chine : je vous montre ici le monde que j'ai vu et les hommes que j'ai rencontrés", explique le photographe.

RETOUR EN CHINE, PHOTOGRAPHIES PAR ZENG NIAN

Zeng Nian naît en 1954 dans la ville de Wuxi, dans la province du Jiangsu en Chine. En 1971, il est assigné à l’administration du port de Nankin en qualité de marin. En 1981, il prend une période sabbatique et fait un voyage à bicyclette jusqu’au Tibet pendant six mois.

En 1985, Zeng Nian s’associe avec l’agence Sipa Press. En 1994, il s’allie à l ’agence Contact Press Images basée à Paris. En 1996, à la demande du New York Times, il débute sa série phare consacrée à la construction du barrage des Trois-Gorges en Chine, montrant la vallée engloutie sous les eaux avec ses trésors patrimoniaux disparus à jamais. En 2000, il rejoint l’agence Gamma.

Ses photos et reportages sont régulièrement publiés dans les plus prestigieux magazines français, chinois et internationaux notamment Paris Match, Le Figaro Magazine, Géo France et Allemagne, New York Times Magazine, The Independant, National Geographic Magazine... Il obtient plusieurs prix dont le prestigieux World Press Photo dans la catégorie Arts Stories.

Le travail de Zeng Nian allie le témoignage du photoreporter à la beauté de la photographie plasticienne. Ses images sont teintées de nostalgie, lucides, parfois dures mais toujours pleines d’humanité. Ses compositions photographiques presque picturales (son père était professeur de peinture à l’Institut des Beaux-Arts de Nankin) s’inspirent de l’estampe chinoise, par leur format panoramique qui permet de souligner les lignes verticales ou horizontales de ses clichés, et aussi de la peinture chinoise de paysages, dans laquelle les éléments de la nature se fondent avec une grande harmonie.

La force du format panoramique, alliée à la profondeur du noir et blanc, lui permettent de sublimer aussi bien les compositions abstraites que les paysages ou les portraits. La moindre de ses photos est le résultat d’années d’observation et de prises de vue. D’un paysage ou d’une structure en acier, il fait un tableau. Il photographie avec autant de force et de talent la structure métallique d’un pont de chemin de fer abandonné près de la ville de Kaiyuan dans la Province du Yunnan, que les rizières en terrasses de Jiabang dans la Province du Guizhou ou un moine méditant au sommet de la montagne sacrée Jizu dans la Province du Yunnan.

Zeng Nian témoigne des réalités sociales et culturelles d’une Chine en pleine mutation. Il montre inlassablement des scènes de la vie quotidienne dans son pays d’origine. Il photographie également pendant près de vingt ans le barrage des Trois-Gorges. Les Trois-Gorges sont constituées de trois défilés resserrés, creusés depuis 70 millions d'années à travers les monts Daba, dans lesquels sinuent les flots dangereux du plus long fleuve de Chine, le Yang Tsé. Depuis des millénaires, ces paysages, célébrés par de nombreux artistes, sont le symbole de la richesse et du romantisme de la civilisation chinoise. En 1994, le gouvernement chinois décide de construire dans cette zone le plus grand barrage du monde. Aujourd'hui, une prouesse technologique a certes été réalisée mais un million et demi de personnes ont été déplacées, des villes et villages sont engloutis sous un lac de 54 000 km2, et le site est à jamais transformé.

Marié à une française et vivant en France, Zeng Nian a aussi photographié des paysages et monuments en France : l’Arc de Triomphe, le Jardin des Tuileries, la voûte de la Cathédrale de Reims, un champ d’oliviers à Gordes en Provence ou le Mont-Saint-Michel en Normandie figurent parmi ses thèmes récurrents.

Il réalise également des portraits plastiquement étonnants, issus d’une technique singulière. Il témoigne : « Pour un seul portrait, je réalise un grand nombre de prises de vues des différentes parties du corps. Le traitement des photos s’effectue par ordinateur. J’utilise entre 20 et 40 prises de vues qui contiennent chacune leur propre mise au point. Je les assemble pour aboutir à l’image définitive, au portrait. (...) Cette technique se rapproche de la manière dont nous utilisons nos regards dans la vie quotidienne. Nous formons toujours l’image d’une personne au travers de plusieurs coups d’œil sur ses yeux, ses rides, sa coiffure, ses habits, la position de sa main... C’est ainsi, qu’inconsciemment, se construit son image pour nous-même. Et pour chacun de ces brefs regards, notre œil fait une mise au point. »

Mon compte

Inscrivez-vous à My CFOC pour être informé(é) des dernières créations, offres privilèges et évènements de la Maison

Je m'inscris

Contactez-nous

Vous désirez acheter ce produit ou souhaitez plus d'informations ? Complétez le formulaire suivant, nous vous répondrons dans les plus brefs délais