François Fontaine

"LOST IN ASIA"

Lost in Asia est une des trois séries de l’exposition Rêve d’Orient réalisées en Extrême-Orient entre 2005 et 2008.

 
 
 

« J’ai construit ces trois séries comme autant de plans cinématographiques, cherchant à transmettre par mes cadrages et mon approche coloriste une vision intemporelle et poétique de l’Asie. A l’été 2005, j’ai pris le Transsibérien de Moscou à Pékin en traversant la Mongolie. À bord de ce train mythique, je me suis intéressé au silence des formes, à la densité des matières et à la sensualité des corps. J’ai parcouru ensuite la Chine continentale. Impressionné par sa puissance onirique, j’ai choisi de transposer la réalité de ce que je percevais en une symphonie de couleurs et de sensations, où la poésie et le rêve dominaient. J’ai cherché à restituer les traces et les parfums d’une Chine millénaire qui disparaissait. Dans les rues de Beijing, de Guangzhou et de Shanghai, j’avais l’extrême sensation qu’il y avait comme la permanence d’une esthétique chinoise qui avait traversé les âges et marquait ce pays en pleine mutation. Au printemps 2008, je me suis rendu au Japon où mon père, officier de marine, avait vécu. À l’image des shoji, ces portes qui glissent dans les maisons traditionnelles, j’étais plongé dans un monde silencieux et esthétique. La ressemblance qu’il y avait entre les gens et la nature était ce qu’il y avait de plus frappant. Les figures furtives entrevues dans les bars de Shinjuku à Tokyo, les frêles silhouettes glissant dans les ruelles de Gion à Kyoto ressemblaient étrangement aux estampes de mon enfance. De même que les formes hybrides et fantastiques que recouvraient les arbres et les bambous des jardins de Kanazawa et de Kamakura. Les lieux et les paysages étaient empreints d’une atmosphère fantomatique troublante. Le Japon, plus que tout autre pays, m’a donné la sensation extrême de me fondre dans la nature et de flotter sur les nuages. »

François Fontaine

Docteur en Histoire de l’Art, commissaire d’exposition et rédacteur en chef dans la presse magazine, il se passionne pour les voyages et la photographie depuis son plus jeune âge. Actuellement, il vit et travaille à Paris. Durant une dizaine d’années il parcourt l’Asie du Sud-Est et photographie le Mékong, Angkor et les prisonniers de Phnom-Penh qui lui vaut une distinction au Prix Kodak de la Critique Photographique en 1997. De 1998 à 2002, il vit et travaille en Espagne. Ses séries Poésie urbaine et Les fleurs de la nuit sont exposées à Madrid, Barcelone, Valence et Paris. Depuis 1991, ses photographies sont publiées dans la presse et exposées dans des galeries et musées en France et (Maison Européenne de la Photographie, Institut Lumière, Paris Photo) et à l’étranger (Guangdong Museum of Art, Photo Beijing, Paris Photo Los Angeles). François Fontaine, dont les thèmes privilégiés sont le voyage, la poésie et le rêve, élabore une œuvre photographique intemporelle en se laissant guider par ses intuitions et ses émotions. Son inspiration se nourrit essentiellement de ses rencontres, de ses voyages au long cours ainsi que de la littérature et du cinéma.

 

Mon compte

Inscrivez-vous à My CFOC pour être informé(é) des dernières créations, offres privilèges et évènements de la Maison

Je m'inscris

Contactez-nous

Vous désirez acheter ce produit ou souhaitez plus d'informations ? Complétez le formulaire suivant, nous vous répondrons dans les plus brefs délais