cat-icon

Paradis Perdus


Exposition Les Paradis Perdus
Du 8 octobre 2020 au 6 février 2021
170 , boulevard Haussmann, 75008 Paris


Depuis 2011, la CFOC organise des expositions d’Art dans ses boutiques parisiennes pour partager ses coups de cœurs et encourager la création contemporaine. Pour la première fois cette année, la CFOC propose une exposition collective imaginée avec la galerie Bubenberg, Les Paradis Perdus.

Quatre jeunes artistes talentueux et engagés présentent des œuvres choisies pour leur résonance avec notre collection Origines. Ils mettent la nature, la matière et le temps au centre de leur réflexion. Au travers d’œuvres très variées, ils nous invitent à changer de regard, à comprendre combien il est vital d’appréhender le monde autrement.

« Avec cette exposition, j’ai voulu des œuvres fortes, qui reviennent à l’essentiel, comme la collection Origines. Que ce soient des objets en marbre sculpté ou en verre soufflé, des photos ou des vidéos, l’exposition Les Paradis Perdus est une invitation au respect de la nature et de l’homme, un voyage vers plus d’authenticité. Avec, comme dans notre collection, une dimension sensorielle et poétique…»

Valérie Le Héno, directrice artistique 

Laetitia de Chocqueuse

La démarche de Laetitia de Chocqueuse est longue et minutieuse : elle s’intéresse au devenir des choses et plus particulièrement des œuvres d’Art. Certaines se transforment, sont réinventées d’une époque à l’autre.

Elle imagine un chemin à travers les strates jusqu'à l’œuvre originelle. La nature est omniprésente dans son œuvre. À travers ses forêts et ses cieux étoilés, sa sensibilité et son imagination, elle nous entraine dans sa réflexion sur le temps qui passe, sur la transmission des savoirs et le devenir du monde. 

Diplômée de l’École Supérieure des Beaux-Arts de Paris, Laetitia de Chocqueuse a été nommée à la Bourse Révélations Emerige en 2017. Elle vit entre Paris et Rome.


Thibault Duchesne

Thibault Duchesne nous entraine dans ses « déambulations entre les matériaux, les textures, les sons ». Exploration physique, exploration mentale, il se laisse toucher par la nature qu’il découvre au fil de ses voyages.

Il met le paysage au premier plan et s’interroge sur la beauté paradoxale d’une nature agressée par l’homme. Il partage ses réflexions à travers ses dessins, ses photos et ses vidéos, avec une dimension méditative et poétique.

Diplômé de l’École Nationale Supérieur d’Arts de Paris-Cergy et du New York Institute of Technology, Thibault Duchesne (né en 1992) vit entre Paris et l’île d’Oléron.

Marion Flament

Le travail de Marion Flament questionne la notion de lieux, d’espace et les effets du temps : à partir d’un village englouti ou d’une église qu’elle connaissait enfant, elle crée un vitrail ou une sculpture.  

Elle fait rencontrer les roches volcaniques et le verre, elle sculpte les marbres et les laisse dialoguer entre eux. Elle imagine des fictions, joue avec les transparences, laisse la lumière transformer son œuvre. Avec Marion Flament, on est au cœur de la matière.

Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, Marion Flament (née en 1989) vit et travaille à Paris.

Bianca Lee Vasquez

Artiste américaine d’origine équatorienne-cubaine, Bianca Lee Vasquez a développé une pratique hybride entre le land art et le body art, qu’elle a nommée earthbody.

Faire corps avec la terre et donner corps à la terre, échanger les énergies, telle est l’ambition de l’artiste mise en œuvre par des interventions solitaires dans la nature qu’elle traduit en photographies et vidéos.

Diplômée de l’American Academy of Dramatic Arts et de la Parsons School of Design, Bianca Lee Vasquez (née en 1982) vit et travaille à Paris.