cat-icon

Studio Nendo par Oki Sato


« Giving people a small ”!” moment » (que l’on peut traduire par « Donner aux gens un petit moment de ”!” »), telle est la philosophie de nendo. Depuis près de vingt ans, le studio de design s’attache à créer des moments d’émerveillement à travers des créations surprenantes, sous la houlette d’Oki Sato, son fondateur inspiré.

" Pâte à modeler "

Pour remonter aux origines du studio nendo, il faut revenir au début des années 2000, lorsque Oki Sato obtient son diplôme supérieur de l’université de Waseda, à Tokyo.

S’ensuit sa première visite de l’incontournable Salone Del Mobile milanais, qui lui donne l’occasion d’entrapercevoir les possibilités infinies et la liberté créative immense qu’offre cette discipline. Dans la foulée, il se décide à fonder nendo dont le nom, qui signifie « pâte à modeler » en japonais, témoigne de son désir de réinvention permanente.

L'épure à la japonaise

Inspiré par ses racines japonaises aussi bien que par sa ville natale de Toronto, le design d’Oki Sato s’incarne dans une esthétique empreinte de modernité. Formes et lignes épurées, blanc quasi-omniprésent, clins d’œil à la sobriété de la tradition japonaise…

Loin d’être intimidants, les objets, installations ou pièces de mobilier qu’il imagine avec ses collaborateurs témoignent de sa volonté de rendre le design accessible à tous. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’il y invite une touche d’humour, de poésie ou de convivialité. Plus que de susciter plus une simple interaction avec les personnes qui les découvrent, les créations de studio nendo créent une parenthèse dans leur vie.

Du centre pompidou à coca-cola

Designer prolifique, Oki Sato s’est illustré à travers de nombreux prix depuis le lancement de studio nendo à Tokyo en 2002, puis à Milan en 2005. Couronné du Good Design Award, du prix de Designer of the Year (par Wallpaper Magazine, Elle Deco ou Maison & Objet), ou du Store Design of the Year Award, il est également présent dans des musées prestigieux par l’intermédiaire de ses créations (on pense notamment au Centre Pompidou à Paris ou au MoMA de New York).

Quant aux derniers projets de studio nendo, ils témoignent d’une volonté de s’intéresser à tous les domaines : une machine à café minimaliste pour Coca-Cola au Japon, une version origami de l’iconique sac « Pliage » de Longchamp, une expérience immersive et poétique au Bon Marché Rive Gauche, à Paris… ou encore des créations exclusives pour la Compagnie Française de l’Orient et de la Chine. Dans le cadre de cette collaboration, le collectif s’est inspiré de la nature et s’est approprié la technique traditionnelle du tressage de bambou pour concevoir des tables en acier tressé à la main. Résultat, un design efficace et une créativité sans limites qui reflètent parfaitement l’ADN du studio.