cat-icon

Coussins


Velours, soie, coton, des coussins aux jeux de matières et de couleurs surprenants, et aux tissages reconnaissables par leur finesse et leur toucher incomparables.

cat-icon

Laissez-vous séduire

Matières down-arrow up-arrow
Prix down-arrow up-arrow
Couleur down-arrow up-arrow
































    À première vue, le coussin ne faisait pas toujours partie des objets de décoration. Cependant, cette tendance s’est inversée depuis la création du coussin design. En effet, cet élément de confort permet aussi de personnaliser la déco de votre intérieur, et vous apportera une touche d’élégance.

    Ainsi, la Compagnie française d’Orient et de la Chine vous propose des coussins déco en velours, soie et coton. D’ailleurs, vous trouverez un large choix de coussins aux jeux de matières et de couleurs surprenants. De même, ces objets déco se caractérisent par leur finesse et leur touche d’originalité.

    Par ailleurs, vous pouvez décorer votre lit et accessoiriser vos canapés et fauteuils avec des coussins décoratifs en coton imprimé, en velours ou en soie.

    D’un autre côté, les coussins sont entièrement tissés à la main, dans différents coloris et styles.

    • Coussins rectangulaires et carrés
    • Galettes de chaise, coussin de chaise
    • Textiles : ikat, surpiqûre ou classique
    • Coussin brodé
    • Couleurs : bleu marine, bleu canard, bleu clair, vert sapin, vert anis, gris anthracite, gris clair, gris foncé…

    Les coussins de décoration intérieure

    Tout d’abord, un coussin canapé ou une galette de chaise peut faire toute la différence pour votre décoration chaleureuse. En effet, le coussin décoratif apporte du relief à votre déco tout autant les rideaux à vos fenêtres.

    Ainsi, l’industrie de la décoration d’intérieur propose des coussins carrés (40X40 ou 45X45) ou rectangulaires (40X60) ainsi que des coussins ronds, en forme de cœur…

    La taille et la forme de votre coussin déco

    À priori, bien choisir vos coussins n’est pas une mince affaire. Effectivement, vous devez tout d’abord prendre en compte les dimensions du canapé ou des fauteuils à décorer.

    Ainsi, vous pouvez décorer un petit canapé avec des petits coussins, qui seront parfaits pour ne pas l’encombrer. D’ailleurs, vous pouvez varier les tailles et les formes ainsi que les couleurs. D’où, vous pouvez placer chaque petit coussin à côté de l’autre pour un effet cosy.

    Par ailleurs, vous pouvez opter pour des coussins imprimés de différentes tailles pour un grand canapé. Ainsi, l’effet cocooning est garanti.

    Enfin, vous pouvez opter pour des galettes de chaise molletonnées, confortables et fonctionnelles. De même, ces dernières sont tissées, matelassées et brodées à la main près de Ninh Binh.

    Les mélanges de matières et de styles des coussins décoratifs

    Premièrement, vous pouvez réunir les coussins de différentes textures autant que vous le désirez. Ainsi, vous pouvez opter pour des coussins velours et soie ou coton et velours...

    En effet, ces accessoires déco permettent d’associer les teintes et les motifs graphiques. D’ailleurs, il vous suffit de choisir une couleur référence pour le choix de vos coussins.

    Par ailleurs, vous pouvez accumuler un coussin carré avec un coussin rectangulaire pour valoriser la géométrique de votre déco.

    La technique de l’ikat

    À priori, l’Ikat désigne une technique ancienne de teinture à la réserve. En effet, les fils ligaturés sont teints avant d’être tissés. Ainsi, le motif servant à positionner les ligatures apparaît pendant le tissage.

    D’ailleurs, le terme « ikat » trouve sa racine du verbe malais « mengikat ». Ce dernier signifie lier ou attacher. Ainsi, ce terme désigne simultanément le type de teinture et le tissu.

    • Simple ikat : des ligatures qui ne s’appliquent qu’aux fils de chaîne ou de trame
    • Double ikat : des ligatures qui s’appliquent sur les fils de chaîne et de trame

    Par ailleurs, le double ikat se caractérise par sa complexité. Ainsi, les artisans d’Ouzbékistan confectionnent les collections en Ikat de la CFOC.

    D’un autre côté, la technique de l’Ikat se transmet oralement de mère en fille, depuis de nombreuses générations.

    Finalement, les fils ligaturés, en fonction du motif à réaliser, sont teints à la main par réserve, ensuite tissés artisanalement.