Produit ajouté à la liste de souhaits

LIVRAISON OFFERTE & RETOURS GRATUITS PROLONGES JUSQU'AU 31 DECEMBRE hors objets lourds, fragiles et volumineux

Blanc
Blanc
Blanc

Carrés ou ronds, les miroirs de la collection Fuji sont intégralement fabriqués en bambou, végétal emblématique du Japon. C’est d’ailleurs dans un atelier japonais spécialisé dans le travail de cette plante qu’ils sont réalisés, faisant appel à un savoir-faire unique et des techniques innovantes telles que le lamellé-collé de bambou et le cintrage à la vapeur d’eau. Ils sont enfin poncés en biseau puis laqués, afin d’obtenir une finition lisse qui vient réhausser leur ligne très design et épurée.

Escale

Le travail artisanal est plus que jamais une ode au temps long. Il ne faut pas moins de 60 jours pour faire un miroir Fuji. L’artisan n’utilise qu’une seule lamelle de bambou par miroir : vous ne verrez aucun point de jointure. Sous l’effet de l’eau et de la vapeur, le bambou se travaille doucement et se tord jusqu’à l’obtention de l’arrondi parfait. Il est ensuite fixé autour du miroir à la main. Il s’agit d’un artisanat rare que la CFOC est fière de soutenir.

Il y a un effet d’optique qui me fascine dans ces miroirs : entre le bois de bambou, le blanc ou le noir laqué et le verre du miroir, on ne sait pas toujours où l’oeil se pose. 

Valérie Mayéko Le Héno, directrice de la création

Fuji

Miroir en bambou

241,67 €

Ou payer avec

Couleur
Taille
100% secure payments
Quantité

Référence du produit A0547105002584

Une question ? Contactez notre Service Clients

Carrés ou ronds, les miroirs de la collection Fuji sont intégralement fabriqués en bambou, végétal emblématique du Japon. C’est d’ailleurs dans un atelier japonais spécialisé dans le travail de cette plante qu’ils sont réalisés, faisant appel à un savoir-faire unique et des techniques innovantes telles que le lamellé-collé de bambou et le cintrage à la vapeur d’eau. Ils sont enfin poncés en biseau puis laqués, afin d’obtenir une finition lisse qui vient réhausser leur ligne très design et épurée.

Escale

Le travail artisanal est plus que jamais une ode au temps long. Il ne faut pas moins de 60 jours pour faire un miroir Fuji. L’artisan n’utilise qu’une seule lamelle de bambou par miroir : vous ne verrez aucun point de jointure. Sous l’effet de l’eau et de la vapeur, le bambou se travaille doucement et se tord jusqu’à l’obtention de l’arrondi parfait. Il est ensuite fixé autour du miroir à la main. Il s’agit d’un artisanat rare que la CFOC est fière de soutenir.

Il y a un effet d’optique qui me fascine dans ces miroirs : entre le bois de bambou, le blanc ou le noir laqué et le verre du miroir, on ne sait pas toujours où l’oeil se pose. 

Valérie Mayéko Le Héno, directrice de la création

Pour compléter

Pour compléter

Fuji
241,67 €