Produit ajouté à la liste de souhaits

Notre entrepôt prend congé du 6 au 21 Août : les délais de livraison seront allongés durant cette période. Pour toute commande pressée, vous pouvez nous contacter.

Beige noir
Naga
Naga
  • Les coussins Naga sont parcourus de vibrations diffuses, répétées : on croirait entendre les échos ou les signaux sonores qui animent le fond des océans. De tailles et de motifs variés, ces coussins sont tissés en fils de coton organique de façon géométrique et verticale. Dans la ligne de la collection Andaman, ils communiquent l’énergie contagieuse du monde aquatique, des fleuves et des mers du Sud.

    Escale

    L’atelier de tissu des coussins Naga se trouve au Nagaland, à 1500 mètres d’altitude, dans une région indienne voisine du Myanmar. Dans cet état montagneux, les femmes travaillent, souvent à l’extérieur, sur d’étroits métiers à tisser, qu’elles stabilisent d’un pied. Longtemps isolé et difficile d’accès, le Nagaland a conservé son identité et ses coutumes traditionnelles.

    Les tisserandes ont créé pour nous un tissage qui ressemble à une vague. Elles recherchent sans cesse de nouveaux motifs, révélant dans cette broderie ancestrale une étonnante modernité.

    Valérie Mayéko Le Héno, directrice de la création

Naga

Coussin en coton

110,00 €
100% secure payments
Quantité

Une question ? Contactez notre Service Clients

  • Les coussins Naga sont parcourus de vibrations diffuses, répétées : on croirait entendre les échos ou les signaux sonores qui animent le fond des océans. De tailles et de motifs variés, ces coussins sont tissés en fils de coton organique de façon géométrique et verticale. Dans la ligne de la collection Andaman, ils communiquent l’énergie contagieuse du monde aquatique, des fleuves et des mers du Sud.

    Escale

    L’atelier de tissu des coussins Naga se trouve au Nagaland, à 1500 mètres d’altitude, dans une région indienne voisine du Myanmar. Dans cet état montagneux, les femmes travaillent, souvent à l’extérieur, sur d’étroits métiers à tisser, qu’elles stabilisent d’un pied. Longtemps isolé et difficile d’accès, le Nagaland a conservé son identité et ses coutumes traditionnelles.

    Les tisserandes ont créé pour nous un tissage qui ressemble à une vague. Elles recherchent sans cesse de nouveaux motifs, révélant dans cette broderie ancestrale une étonnante modernité.

    Valérie Mayéko Le Héno, directrice de la création

Naga
110,00 €