Produit ajouté à la liste de souhaits

C'est Noël avant l'heure ! Profitez de -20% dès 5 produits achetés (hors collections de designers) - Retours prolongés jusqu'au 10 janvier & paiement en 3 ou 4 fois

CFOC x Céline Wright
Dix ans de créativité lumineuse

CFOC X Céline Wright

Depuis dix ans Céline Wright crée pour la CFOC des luminaires poétiques et modernes aux noms évocateurs : Palanquin Or, Gingko, Nid d’hirondelle. Ces lampes à poser, suspensions et appliques subliment la brillance de la laque et l’éclat des céramique des collections de la CFOC, embellissant nos quotidiens par leur lumière poétique et leurs silhouettes uniques. Écologiques et durables, ces lampes donnent une âme à la pièce qu’elles éclairent : elles racontent le travail long et minutieux, les gestes précis et et la créativité talentueuse d’une artiste unique.

Céline wright



Styliste de formation, la créatrice Céline Wright a vécu une dizaine d’années au Japon : avec la culture japonaise, elle découvre le papier washi, ce matériau fabriqué à partir de fibres de murier dont les Japonais connaissent depuis toujours la résistance, la délicatesse et la blancheur immaculée. Convaincue de la richesse de ce papier méconnu en Europe, Céline Wright crée il y a vingt-cinq ans sa première sculpture lumineuse, un luminaire fabriqué à la main en papier washi. Depuis, elle ne cesse de mettre au point de nouvelles structures. Entourée d’une équipe d’artisans experts, elle varie les formes de ses luminaires en jouant avec les tailles, les intensités et les textures. Elle crée des nuages, des feuillages, des oiseaux ; un monde lumineux qui lui est propre, un langage qu’on ne trouve nulle part ailleurs.





«Le travail fait main est la seule énergie humaine non polluante.»  

Céline Wright.





Dans son atelier de Montreuil, l’éco-designer revisite des techniques ancestrales. Chaque luminaire est unique, entièrement fabriqué à la main. Les artisans façonnent d’abord un moule en bois, en résine ou en plâtre ; le papier est ensuite découpé en bandelettes qu’ils collent sur le moule selon une technique qui change suivant les modèles. Certains modèles peuvent être composés de près de 2000 bandelettes de papiers et demander jusqu’à sept heures de travail. Le choix du papier washi permet également de fabriquer des luminaires de grande ampleur, comme la suspension Palanquin composée de quatre disques de papier washi dorés à la feuille de cuivre.

Lampe à poser Nid d'Hirondelle en papier washi et bois de noyer

600,00 €