Produit ajouté à la liste de souhaits

-15% offerts pour toute 1ère commande sur notre site jusqu'au 31 mai !

CODE WELCOME15

Logo CFOC x VB

Valérie Mayéko Le Héno a choisi de travailler avec la styliste Valérie Barkowski pour créer une collection capsule au printemps 2022.

Histoire d’un double regard sur un même thème.

#

Valérie Mayéko Le Héno, comment vous est venue l’idée de cette collection ?

Je cherchais un regard extérieur qui vienne enrichir notre offre, qui la nourrisse d’une autre créativité. Valérie était un modèle et une source d’inspiration pour moi. Je suis son travail depuis de nombreuses années. Dès notre première rencontre, son approche de la marque, son « merci » à François Dautresme, sa vision et son style incomparable ont résonné en moi. J’admire son rapport à l’artisanat, les savoir-faire manuels qu’elle valorise et qu’elle accompagne dans chacun de ses projets. En particulier dans le textile, en Inde et au Maroc son travail au plus près des artisans fait bouger les lignes et les idées reçues ; cela me plaît, c’est toujours plus innovant.

Valérie Barkowski, quelle a été votre première réaction lorsque Valérie Mayéko Le Héno vous a contactée ?

J’admire le savoir-faire et la qualité des objets de la CFOC. Avec la proposition de Valérie, j’ai fait un voyage dans le passé, j’ai repensé à mon émerveillement quand, adolescente, j’allais me promener à la CFOC. C’était un voyage, un pays fort, fort lointain… J’ai directement pensé à la Chine et j’ai proposé de faire de cette collection capsule un hommage à François Dautresme. J’ai travaillé de nombreuses années en Inde, visité la Chine et effleuré les savoir-faire sur place mais je n’avais jamais eu l’occasion de développer une collection dont l’inspiration est « la Chine » elle-même.

#
#

Quel a été le rôle de chacune ?

V. Mayéko Le Héno :Valérie a défini et dessiné précisément chaque référence. La CFOC a développé et produit les objets de la collection avec ses propres artisans. En Inde, au Vietnam et en Chine. J’ai fait en sorte que les idées de Valérie puissent prendre forme à partir de ses dessins, de ses souhaits en termes de rendu, de finition … J’étais le lien entre les ateliers et Valérie.

V. Barkowski :Une fois que le thème a été validé j’ai demandé à Valérie de me raconter son répertoire de savoir-faire et à partir de là, j’ai commencé à imaginer la collection. Ensemble, nous avons fait évoluer mon projet en fonction des complication techniques et d’approvisionnement. Cela a été une collaboration facile, nous avions un seul et même but, faire naître cette collection.

Qu’est-ce que vous avez aimé dans ce travail commun ?

V. Barkowski :J’ai découvert la richesse du répertoire des savoir-faire que Valérie embrasse. J’ai été touchée par son souci du détail, de la qualité sans compromis qu’elle recherche, par sa persévérance et par le temps qu’elle donne pour finaliser un produit. Cette collaboration m’a confirmé que quand la collaboration est équilibrée, deux cerveaux sont plus forts qu’un.

V. Mayéko Le Héno :Cette capsule résonne avec les collections permanentes et les nouveautés de notre collection printemps/été 2022 ; il y a des connections et les assemblages qui se font naturellement… Comme moi, Valérie considère que les artisans sont au cœur de la création. J’admire son esprit entrepreneurial et sa vision de la marque. Les conditions n’étaient pas faciles, nous ne pouvions pas nous rendre sur place. Il a fallu s’adapter. J’ai été touchée par sa bienveillance, nous avons travaillé dans un respect mutuel.

#
Valérie

Valérie Barkowski

Directrice artistique et décoratrice d’intérieur, Valérie Barkowski a toujours mis sa créativité débordante, son amour des savoir-faire et des belles matières au service de nombreuses marques. Sa quête d’authenticité, sa curiosité, son goût des rencontres et de l’artisanat l’ont conduit à créer sa propre ligne de linge de maison.

Installée au Maroc où elle a ouvert une boutique et une maison d’hôte, elle ne se lasse pas d’interroger les savoir-faire, d’explorer la broderie et la passementerie, d’encourager les artisans pour créer des modèles intemporels imaginés au grès de son inspiration.