Produit ajouté à la liste de souhaits

LIVRAISON OFFERTE hors objets lourds, fragiles et volumineux.

Julia, pouvez-vous nous expliquer comment est né Goodmoods ?

Goodmoods est né de l’envie d’inspirer le plus grand nombre, de démocratiser les tendances en mêlant inspiration et curation de talents.

Ainsi en 2015, je me suis lancée dans l’élaboration d’un magazine en ligne conçu comme un cahier de tendance accessible à tous. Le concept s’est par la suite étoffé en donnant la parole à des créatifs en tout genre - architectes, designers, artisans - pour découvrir leurs parcours, leurs projets et leurs inspirations de manière très visuelle.

Bureau de style, de quoi s’agit-il exactement ?

En parallèle du média, Goodmoods a développé une activité de bureau de style au service de professionnels. Nous proposons des histoires de style, en analysant les tendances, sélectionnons les plus beaux objets et collaborons avec notre communauté de créatifs: designers, photographes, architectes, influenceurs.

Chez Goodmoods nous faisons toujours dialoguer mode et design, vintage et contemporain, mainstream et éclectique dans nos décors.

En plus de cette activité de bureau de style, pouvez-vous nous parler de votre studio de création ?

Le pôle Goodmoods studio propose ses services pour des projets de marques dans le domaine de l’art de vivre à travers du conseil, du set design, de scénographie éphémères, de la création de visuels...

#
#
#

Quelles sont vos sources d’inspiration en général ? Y a-t-il un style Goodmoods ?

Oui, un univers Goodmoods se dessine clairement : il est rétro et coloré et puise son inspiration dans tous les domaines de la création, pas seulement dans la décoration !

Qu’est-ce qui vous a séduit à la CFOC ?

La CFOC est une institution qui se démarque par son sens du détail et la qualité du travail des matériaux. Chaque pièce témoigne d’un judicieux mélange des cultures et d’un savoir-faire artisanal qui perdure au fil des années.

De plus, leurs collections sont toujours très actuelles et désirables.

Si je vous dis CFOC, quels sont les trois mots qui vous viennent à l'esprit ?

Tradition, style, transmission.

Vous avez imaginé nos vitrines de la collection Miss Wong, que vous a inspiré ce thème ?

Valérie Mayéko Le Héno, directrice de la création de la CFOC, nous a partagé très tôt ses inspirations sous forme de moodboards.

Il y avait beaucoup de références au film In the Mood for Love de Wong Kar-Wai. Ce thème a été très inspirant tant la photo et la réalisation sont mythiques !

Cet univers à la fois très rétro et moderne pour l’époque nous a totalement séduit !

Et comment avez-vous développé la scénographie de ces vitrines ?

Après une analyse minutieuse du film, nous avons dégagé des idées clés sur lesquelles s’appuyer pour la scénographie des vitrines.

La notion de cadrage, d’intimité (cacher/dévoiler) et la profusion des motifs se sont révélées comme la base de notre réflexion.

C'est cette idée d’entrevoir la vie et l’intimité des personnages qui nous animé pour la création des décors. Nous avons voulu reproduire ceux-ci dans chaque vitrine comme des scènes de vie.

Pour les rendre crédibles, nous avons imaginé des caissons et mis en scène des objets de la nouvelle collection Miss Wong, mais aussi chinés pour appuyer l’ambiance rétro des vitrines.

Nous avons aussi attaché beaucoup d’importance aux motifs en déclinant ceux de la nouvelle collection du linge de lit sous forme de papiers peints et de rideaux.

#