cat-icon

La recette de mochis de Mathilda


Une délicieuse façon de fêter la nouvelle année !

Les fêtes de fin d’année sont un moment précieux : pour le réveillon, nous vous proposons de cuisiner en famille, de découvrir des saveurs d’ailleurs, de faire voyager vos papilles. Mathilda Motte, fondatrice de la Maison du Mochi, nous livre sa recette de mochis aux amandes, une pâtisserie japonaise facile à réaliser à la maison avec une bonne dose de patience, de la fantaisie et beaucoup de gourmandise !

Mathilda est une amoureuse du Japon, de l’univers tendre et poudré du mochi.
Enthousiasmée par cette pâtisserie sans gluten, 100% végétale et sans matière grasse elle le revisite sans cesse. Elle accompagne ses pauses mochis de thé Sencha ou Hōjicha, de café ou de vin pétillant. Les mochis prennent de jolies couleurs acidulées avec quelques pincées de thé matcha, ou une infusion de fleurs d’hibiscus.  Mathilda les garnit du traditionnel Anko, pâte de haricot rouge sucrée, mais aussi de noix ou de fruits variés. Elle les couvre de coulis de chocolat, imagine des nouvelles saveurs, du sésame noir au yuzu, de la noisette à la vanille de Tahiti et aux noix de Pécan…

Les mochis peuvent prendre des formes différentes. Pour le nouvel An, les Japonais dégustent traditionnellement des Kagami mochi, un mochi salé qui se mange grillé. Une sorte de pyramide de pâte surmontée d’un daidai, petite orange au goût amer.

Le Mochi Daïfuku, celui que nous avons choisi de partager avec vous, est sucré et doux. Avec une coupe de champagne, il sera le dessert parfait pour votre réveillon.

@Mathilda Motte

La recette de mochis de Mathilda

Pour la pâte : 80 gr de farine de riz gluant (shiratamako en japonais*), 140 ml d’eau, 50 gr de farine de maïs, 70 gr de sucre

Pour le cœur : 120 gr de poudre d’amande, 80gr de sucre glace, 40gr de purée d’amande complète, 40ml d’eau

 

Mettez à chauffer l’eau dans votre cuit-vapeur. Mélangez la farine et le sucre dans un bol qui ne craint pas la chaleur. Ajoutez l’eau et fouettez l’ensemble. Déposez le bol dans le cuit-vapeur, couvrez et laissez cuire 20 minutes.

Sortez le bol du cuit-vapeur, mélangez avec une spatule en silicone puis versez la pâte, sans vous brûler, sur une assiette saupoudrée de fécule. Laisser tiédir 5mn. Coupez la pâte en 8 morceaux égaux. La pâte est prête à être manipulée.

! Vous pouvez ajouter de la poudre de thé matcha à la farine et au sucre pour leur donner à la fois une saveur bien japonaise et une jolie couleur.

! Si vous n’avez pas de cuit-vapeur vous pouvez aussi utiliser un micro-ondes : couvrez le bol d'un film plastique et chauffez pendant 1 min 30 à 2 min à 600 W. Mélangez rapidement à l'aide d'une spatule. Ne vous inquiétez pas si la pâte est un peu collante, c'est tout à fait normal. Remettez au micro-ondes entre 40 sec et 1 min et mélangez une dernière fois. La pâte doit être souple, épaisse et lisse.

Confectionnez une pâte d’amande avec la poudre d’amande complète, le sucre glace et la purée d’amande. Mélangez avec un peu d’eau pour obtenir une consistance onctueuse. Formez 8 petites boules avec deux cuillers.

Enduisez vos mains de fécule, aplatissez un morceau de pâte refroidie entre vos paumes pour faire un disque et lissez-le avec vos pouces pour l’affiner. Déposez une noix d’amande au milieu de la pâte, refermez en pinçant les bords entre eux pour réaliser une suture. Tamponnez le coté suture de fécule, puis roulez le daïfuku entre les mains pour obtenir une boule régulière. Déposez les mochis sur une assiette propre et sèche, saupoudrée de fécule.

* la farine de riz gluant est un ingrédient indispensable pour obtenir la bonne texture de pâte. Vous la trouverez dans les épiceries asiatiques ou sur internet. Vous pouvez aussi acheter des kits à mochis à la maison du Mochi.

@Mathilda Motte