Produit ajouté à la liste de souhaits

Soldes : jusqu'à - 30% sur une sélection d'articles

Blanc sepia
Blanc sepia
Blanc sepia
Blanc sepia
Blanc sepia
Blanc sepia
  • Dans le jardin ou à l’intérieur, cette banquette en osier synthétique, résistante et légère, tressée à la main, est délicieusement accueillante : elle le devient même plus lorsqu’on lui associe un ou plusieurs matelas fins et des coussins Aaraam, tissés à Jaipur, dont les rayures rappellent les toiles à matelas de nos grands-mères. C’est un vrai voyage dans le temps et dans l’espace…

    Escale

    En Inde, le Charpoy (littéralement « quatre pieds ») est une banquette traditionnelle faite d’un simple cadre de bois et de cordes, ou de sangles tressées. On le voit souvent devant les maisons, ou transporté à dos de chameau sur les routes de Dehli et à travers toute l’Asie du Sud-Est. On s’y assoit, seul ou à plusieurs pour discuter, méditer. On s’en sert de table d’appoint, on y fait la sieste. Alors, on se prend à rêver de saris colorés, de marchés aux épices, de palais sur l’eau…

    J’imagine une accumulation de matelas, de coussins et de plaids sur le Charpoy. Comme dans la « Princesse aux petits pois », le conte d’Andersen. Un assemblage de tissages, de tonalités chaudes ou naturelle venus d’Inde, d’Ouzbékistan, d’Indonésie... Avec le Charpoy, on ouvre sa porte aux influences du monde. 

    Valérie Mayéko Le Héno, directrice de la création

Charpoy

Daybed En osier synthétique et métal

550,00 €
100% secure payments

Quantité
Produit non disponible

Une question ? Contactez notre Service Clients

  • Dans le jardin ou à l’intérieur, cette banquette en osier synthétique, résistante et légère, tressée à la main, est délicieusement accueillante : elle le devient même plus lorsqu’on lui associe un ou plusieurs matelas fins et des coussins Aaraam, tissés à Jaipur, dont les rayures rappellent les toiles à matelas de nos grands-mères. C’est un vrai voyage dans le temps et dans l’espace…

    Escale

    En Inde, le Charpoy (littéralement « quatre pieds ») est une banquette traditionnelle faite d’un simple cadre de bois et de cordes, ou de sangles tressées. On le voit souvent devant les maisons, ou transporté à dos de chameau sur les routes de Dehli et à travers toute l’Asie du Sud-Est. On s’y assoit, seul ou à plusieurs pour discuter, méditer. On s’en sert de table d’appoint, on y fait la sieste. Alors, on se prend à rêver de saris colorés, de marchés aux épices, de palais sur l’eau…

    J’imagine une accumulation de matelas, de coussins et de plaids sur le Charpoy. Comme dans la « Princesse aux petits pois », le conte d’Andersen. Un assemblage de tissages, de tonalités chaudes ou naturelle venus d’Inde, d’Ouzbékistan, d’Indonésie... Avec le Charpoy, on ouvre sa porte aux influences du monde. 

    Valérie Mayéko Le Héno, directrice de la création
Charpoy
550,00 €